OL : “J’ai peur des blessures”, Bosz peste contre la cadence infernale du calendrier

Battu 2-1 par le PSG, l’OL a pourtant livré un bon match et confirme que la greffe Bosz semble prendre. Tout demande confirmation évidemment mais les progrès lyonnais sont réels depuis le retour de trêve internationale. Mais le coach lyonnais est contrarié par un autre élément : la cadence imposée par le calendrier. Depuis Glasgow jeudi dernier jusqu’à Lorient samedi prochain, Lyon n’aura que deux jours de préparation (récupération ?) entre les matches. Insuffisant pour le tacticien néerlandais.

Battu 2-1 par le PSG, l’OL a pourtant livré un bon match et confirme que la greffe Bosz semble prendre. Tout demande confirmation évidemment mais les progrès lyonnais sont réels depuis le retour de trêve internationale. Mais le coach lyonnais est contrarié par un autre élément : la cadence imposée par le calendrier. Depuis Glasgow jeudi dernier jusqu’à Lorient samedi prochain, Lyon n’aura que deux jours de préparation (récupération ?) entre les matches. Insuffisant pour le tacticien néerlandais.

Leave a Reply

Your email address will not be published.

Generated by Feedzy